Etat de l'installation intérieure de gaz

le diagnostic gaz:

Le Code de la Construction et de l'Habitation (article L134-6) impose, à partir du 01/11/2007, la réalisation d'un État de l'installation intérieure de gaz lors des ventes de locaux d'habitation dont l'installation en gaz a plus de 15 ans.


La durée de validité de l'État de l'installation intérieure de gaz est de 3 ans (article R271-5 du CCH).


Un certificat de conformité ou un diagnostic du distributeur tiennent lieu d'un État de l'installation intérieure de gaz, s'ils ont été réalisés moins de 3 ans avant la vente des locaux.

notre prestation

Nous contrôlons les locaux selon la norme XP P45-500. Les principaux points vérifiés sont :

  • la tuyauterie fixe (étanchéité, matériaux autorisés ...),
  • le raccordement en gaz des appareils (par tuyauterie rigide, flexible ou souple),
  • les robinets de coupure,
  • le conduit de raccordement des appareils aux conduits de fumée,
  • le volume des locaux,
  • la ventilation des locaux (amenée d'air et sortie d'air),
  • le respect des volumes de protection électrique,
  • le fonctionnement des appareils de cuisson,
  • le débit et le tirage de chaudière et de chauffe-eau,
  • la concentration en monoxyde de carbone (CO) à proximité de chaudière et de chauffe-eau.

Le contrôle, pour être réalisé de manière complète, nécessite que les locaux soient alimentés en gaz et en électricité.
En conclusion du rapport les éventuelles anomalies de l'installation sont classées en fonction de leur gravité en anomalie A1, A2 ou DGI (Danger Grave Immédiat). En cas de DGI, l'opérateur est tenu de couper partiellement ou complètement l'alimentation en gaz des locaux.

 

la ventilation d'un local:

Les appareils fonctionnant au gaz requièrent :
• une évacuation du gaz brûlé (sortie d'air)
• un apport d'air neuf permettant la combustion (amenée d'air).
Une ventilation insuffisante engendre une combustion de mauvaise qualité avec émission de monoxyde de carbone (CO), gaz inodore responsable d'intoxications mortelles.
La réglementation concernant la ventilation des locaux où sont installés les appareils au gaz est complexe et dépend de la nature des appareils installés.